Recherche plein texte



Début secteur de contenu

Début navigateur

Fin navigateur



Communiqués de presse jusqu'en 2005

Retour à la vue d'ensemble

Communiqué de presse du 22 septembre

Assurance-maladie: accent mis sur la sécurité des patients

Dans le cadre de son activité dans le domaine de l’assurance qualité, l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) lance le débat sur la manière de mieux maîtriser les erreurs médicales. Il organisera en décembre une journée spécialisée sur le thème de la sécurité des patients. Un projet incitatif concernant les services d’urgence des hôpitaux vient d’ailleurs d’être lancé à l’initiative notamment de l’OFAS. Ce projet démarrera le 29 novembre 2000.

En vertu de l’article 58 de la loi sur l’assurance-maladie, les fournisseurs de prestations médicales prises en charge par l’assurance obligatoire des soins sont tenus de gérer et de promouvoir la qualité de leurs prestations de manière systématique. En 1999, l’OFAS a fixé les objectifs et les critères requis pour la mise sur pied de l’assurance qualité. En outre, l’OFAS prescrit aux fournisseurs de prestations hôpitaux, médecins traitants, établissements médico-sociaux, etc.) que le thème «Augmenter la sécurité des patients –Comment maîtriser les erreurs médicales » soit le point fort de leur action. Publié au début de l’année 2000, le rapport de l’Institut de médecine de Washington (USA) donne une idée de la haute fréquence des erreurs médicales. En se basant sur diverses études, les experts arrivent à la conclusion que les erreurs médicales constituent une cause de décès se situant de la cinquième à la huitième position quant à sa fréquence. Selon les estimations de spécialistes en Suisse, la fréquence des erreurs médicales ne devrait pas être sensiblement différente en Suisse de ce qu’elle est aux Etats-Unis, en Australie et en Angleterre. En Suisse, il y aurait ainsi, seulement dans les services hospitaliers traitant des affections aiguës, 2000 à 3000 décès par année dus à des erreurs médicales qui auraient pu être évitées. C’est dire qu’il y a nécessité d’agir. Pour en tirer les leçons et obtenir une baisse des taux d’erreurs, il faut cependant que les erreurs soient discutées et analysées de manière systématique dans l’idée de fixer des stratégies possibles pour les éviter. Un séminaire réunissant des experts suisses et étrangers aura lieu le 5 décembre 2000. Son objectif est de sensibiliser les fournisseurs de prestations, les assureurs-maladie ainsi que les responsables politiques et de stimuler en même temps le processus de prise de conscience politique. Il devrait en résulter l’adoption d’un paquet de mesures.

Amélioration constante dans le domaine des urgences

Par ailleurs, l’OFAS lance avec « emerge » un projet pour améliorer la qualité. Le projet « emerge » émane de l’association Outcome, une plate-forme regroupant les hôpitaux, les assureurs-maladie et accidents ainsi que la Direction de la santé du canton de Zurich. Il a pour but de soutenir et d’encadrer pendant un an et demi les hôpitaux y participant dans la perspective d’une amélioration constante des prestations dans les services des urgences. En tant que projet incitatif, "emerge" doit fournir des indications permettant de savoir comment promouvoir un lien optimal entre la mesure de la qualité et le management interne à l’hôpital.  « Coachés » par une équipe de conseillers, les hôpitaux apprennent à analyser les processus existants dans le traitement des urgences et à prévoir des mesures d’amélioration ainsi qu’à interpréter leurs résultats en les comparant. L’interconnexion des hôpitaux et le rôle des conseillers seront des éléments essentiels pendant toute la durée du projet. Au niveau national, "emerge" est le premier projet de ce genre, mais la méthodologie choisie se fonde sur celle des projets Breakthrough menés aux Etats-Unis, aux Pays-Bas et en Suède. Le projet « emerge » débutera le 29 novembre 2000 et se terminera en été 2002.

Office fédéral des assurances sociales
Service de presse et d’information

Renseignements:

Tél. 076 / 318 62 27
Manfred Langenegger
Division principale assurance-maladie et accidents
Gestion de la qualité
Office fédéral des assurances sociales

 

N.B.: L’invitation au séminaire du 5 décembre 2000 parviendra aux journalistes à la fin de l'automne.

Les dossiers de candidature pour le projet "emerge" peuvent être obtenus à l’association Outcome (tél. 01/384.80.00 ou par e-mail info@vereinoutcome.ch). Le délai d’inscription pour les hôpitaux intéressés expire le 13 octobre 2000. A l’issue d’une procédure de sélection, les candidats retenus formeront un groupe de dix hôpitaux suisses.

 

Retour à la vue d'ensemble

Dernière modification : 14.12.2006

Fin secteur de contenu



http://www.bsv.admin.ch/dokumentation/medieninformationen/archiv/index.html?lang=fr