Finances de l'assurance-chômage

Après l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi sur l’assurance-chômage en 1984, une réserve de capital a pu être constituée jusqu’en 1990 malgré un taux de cotisation modeste. Cette réserve a été épuisée fin 1992. Le relèvement du taux de cotisation en 1993 et en 1995, puis son abaissement en 2003 et en 2004, sont facilement identifiables sur la courbe des recettes. Dès 2009, les dépenses de l’assurance ont augmenté à nouveau, en raison de la détérioration économique. Le capital de l’assurance se situait, fin 2010, à -6,3 milliards de francs. En conséquence, le taux de cotisation a été relevé à 2,2 % et la 4e révision de la LACI est entrée en vigueur en 2011 pour renforcer le principe de l’assurance, supprimer les incitations négatives et accélérer la réinsertion. L’assurance-chômage a pu ainsi terminer tous les exercices depuis 2011 sur des résultats positifs.

Dernière modification 09.05.2018

Début de la page