Que faire quand les soutiens financiers viennent à manquer ?

Les assurances sociales fournissent des prestations uniquement lorsque l'événement assuré survient, p. ex. une maladie, l'âge, l'invalidité, un accident, etc. Mais que se passe-t-il si l'on a des difficultés financières et qu'aucune assurance sociale n'est tenue d'accorder des prestations ou si celles-ci sont insuffisantes? À qui la mère ou le père qui élève seul ses enfants peut-elle ou peut-il s'adresser lorsque l'autre parent ne s'acquitte pas de ses obligations d'entretien envers les enfants? Qui vient au secours des chômeurs en fin de droit ou des personnes endettées?

L'aide sociale peut, le cas échéant, fournir des conseils (également pour établir un budget et fixer un plan de désendettement) et un soutien financier. L'aide sociale est réglementée par les cantons et les communes. L'administration communale du lieu de domicile rest à disposition pour tous renseignements nécessaires sur l'aide sociale.

Si l'un des parents ne s'acquitte pas de ses obligations d'entretien, les autorités cantonales interviennent pour faire respecter ces obligations ou accorder une avance sur les pensions alimentaires. Si de tels problèmes surgissent, le mieux à faire c'est de s'adresser à l'autorité cantonale de tutelle. Celle-ci est en mesure de donner toutes les informations voulues sur les services compétents dans le canton en question.

En outre, il existe des associations et des fondations qui donnent aux personnes en difficulté tout l'appui possible.

Adresses

Dernière modification 02.11.2017

Début de la page