Situation économique des familles monoparentales

Une étude commandée en 2012 par l’OFAS révèle que le nombre de familles monoparentales en situation de précarité est supérieur à la moyenne, les femmes qui élèvent seules leurs enfants étant souvent les plus démunies.

Les résultats de l’analyse confirment que les ménages monoparentaux disposent souvent de moyens extrêmement modestes, plus encore lorsqu’une mère se retrouve seule avec plusieurs enfants. Comparées aux femmes vivant seules sans enfant, mais également aux hommes à la tête d’un ménage monoparental, les femmes élevant seules leurs enfants affichent des niveaux de revenu professionnel faibles et des réserves extrêmement limitées. L’importance des contributions d’entretien n’en est que plus grande : sans elles, la part de femmes qui élèvent seules leurs enfants devant composer avec des moyens financiers très modestes doublerait.

Le rôle central du revenu professionnel atteste qu’il est essentiel pour les familles monoparentales de pouvoir concilier vie familiale et vie professionnelle. L’étude met également en évidence le rôle crucial que jouent les contributions d’entretien au niveau de la situation économique des familles monoparentales. L’avance sur contributions d’entretien et l’aide au recouvrement constituent donc des instruments décisifs de la politique sociale.

Informations complémentaires

Dernière modification 08.03.2017

Début de la page