L'Assurance Invalidité (AI) : comprendre vos droits et les prestations

Avez-vous droit à un soutien de l’AI ?

Pour avoir le soutien de l’AI, vous devez remplir ces conditions :

1. Avant, vous avez payé des cotisations à l’Assurance Invalidité.

2. Vous avez des problèmes de santé qui durent depuis longtemps. Et ces problèmes de santé ne peuvent pas être traités jusqu’à la guérison complète.

3. A cause de ces problèmes de santé, vous ne pouvez plus travailler à votre place de travail actuel ou à une autre place de travail.
Les tâches de ménage à la maison sont aussi considérées comme un travail.

Comment et où s’annoncer à l’AI ?

Vous avez une maladie ?
A cause de cela, vous ne pouvez plus travailler depuis longtemps ?
Alors vous devez vous annoncer à l’Office AI de votre canton.
L’Office AI va décider si vous recevez une aide ou non.

Vous avez un accident ?

  • Vous avez un travail ? Alors vous devez annoncer votre accident à votre employeur ou à votre assurance-accidents.
  • Vous n’avez pas de travail ? Alors vous devez annoncer votre accident à l’Office AI de votre canton.

Vous travaillez et vous avez cotisé dans une caisse de pension ?
Alors vous pouvez aussi certainement recevoir de l’argent de votre prévoyance professionnelle (on l’appelle aussi : la caisse de pension).

Les prestations de l’Assurance Invalidité (AI)

L’AI propose 2 types de prestations :

  1. Des mesures de réadaptation
  2. Des aides financières

Ces 2 prestations sont un soutien direct pour la personne concernée.  

1. Mesures de réadaptation 

Ces mesures aident la personne à pouvoir de nouveau travailler. Alors la personne invalide reçoit de nouveau un salaire. Ainsi elle n’a pas de perte au niveau financier. Elle est de nouveau indépendante financièrement.

  • Rester à sa place de travail
    Le mieux pour la personne concernée, c’est de faire appel à l’AI avant de perdre son travail. Les mesures de réadaptation aident la personne et son employeur. Ces mesures de l’AI aident la personne à pouvoir rester à sa place de travail.
    Ces mesures sont par exemple : adapter la place de travail au besoin de la personne ou proposer des cours de formation.
  • Changer de place de travail
    Lorsque ce n’est pas possible de rester à son ancienne place de travail, l’AI aide à changer de place. Soit chez le même employeur, soit chez un autre employeur.
    Alors l’AI propose par exemple des essais de placement, des conseils d’orientation professionnelle ou des mesures d’occupation.

La réadaptation professionnelle est plus difficile quand la personne concernée a déjà perdu sa place de travail. Dans ce cas, l’AI aide la personne à continuer son chemin dans le monde du travail.

Souvent la personne doit changer de métier. Alors l’AI propose des conseils d’orientation professionnelle, une formation pour un nouveau métier ou des essais de placement.

Parfois des moyens auxiliaires sont aussi nécessaires (par exemple : un fauteuil roulant, des appareil auditifs). Ainsi les personnes peuvent continuer de travailler. Elles restent ainsi indépendantes et autonomes.

Problèmes psychiques
L’AI apporte aussi du soutien aux personnes qui ont des problèmes psychiques.
L’AI les aide à s’habituer de nouveau à travailler. L’AI propose aussi des mesures qui aident ces personnes à être plus stables dans leur vie.

Problèmes de santé dès la naissance
Si une personne a des problèmes de santé dès la naissance, l’AI prend en charge certains traitements médicaux.

2. Aides financières

Les aides financières sont de l’argent que l’AI donne à une personne invalide. Avec cet argent, la personne peut payer les frais de la vie quotidienne et être autonome tout au long de sa vie.

Le but principal de l’Assurance Invalidité, c’est : la personne travaille. 
C’est pourquoi l’AI ne calcule pas tout de suite le montant de la rente versée chaque mois. L’AI calcule le montant de la rente, seulement au moment où le but principal n’est pas atteint.

Rente AI

Quand reçoit-on une rente AI ?

Le but principal : trouver un travail, n’est-il pas atteint ? ou pas totalement atteint ?
Alors l’AI regarde si la personne a droit à une rente AI.

Voici les conditions pour avoir droit à une rente AI :

  • Pendant au moins 1 an, ce n’était pas possible pour la personne de travailler plus qu’à 40 %.
  • A l’avenir aussi, ce ne sera pas possible pour la personne de travailler plus qu’à 40 %.

A combien s’élève la rente AI ?

C’est l’Assurance Invalidité (AI) qui calcule le montant de la rente AI d’une personne.

Pour faire le calcul, elle regarde ces différents points :

  • Le taux d’invalidité (ou degré AI)
    Cela veut dire : la personne est-elle très invalide ou légèrement invalide ?  A-t-elle une grande ou une petite perte financière à cause de ses problèmes de santé ?
  • Le revenu déterminant
    Cela veut dire : quel était le revenu de la personne, avant son invalidité ? On va faire le calcul d’après ce revenu.
  • Le respect de l’obligation de cotiser
    L’AI contrôle si la personne a payé ses cotisations pour l’Assurance Invalidité (AI).

Les parents qui reçoivent une rente AI, ont droit à une rente pour chaque enfant de moins de 18 ans. Ces parents ont aussi droit à une rente pour chaque enfant en formation, jusqu’à son 25ème anniversaire.

Allocation pour impotent (API)

Qui reçoit l’allocation pour impotent (API) ?

Les personnes invalides reçoivent de l’argent, quand elles ont besoin de l’aide d’une autre personne. Cet argent s’appelle : une allocation pour impotent (API).

Pour recevoir cet argent, la personne invalide doit avoir besoin d’aide pour 2 tâches de la vie quotidienne, au minimum. Par exemple pour s’habiller et se déshabiller, pour se lever, pour se déplacer, pour manger, pour se laver.

Seulement les personnes qui vivent en Suisse peuvent recevoir l’API.

A combien s’élève l’allocation pour impotent (API) ?

Cela dépend de ceci :
À quel point les problèmes de santé limitent la personne ?
Peut-elle encore s’habiller seule ou non ? Peut-elle encore manger seule ou non ?
Selon l’aide à apporter à la personne, il y a 3 degrés d’API :

  • Pour peu d’aide : l’allocation pour impotent de degré faible
  • Pour une aide moyenne : l’allocation pour impotent de degré moyen
  • Pour beaucoup d’aide : l’allocation pour impotent de degré grave.

Contribution d'assistance

Qui peut recevoir la contribution d’assistance ?

Pour recevoir une contribution d’assistance, la personne invalide doit remplir 3 conditions :

1.    Elle reçoit une allocation pour important (API) de l’AI.

2.    Elle vit chez elle à la maison.

3.    Elle a besoin régulièrement d’une autre personne pour l’aider.

Alors la personne peut recevoir une contribution d’assistance de l’AI.
Avec cet argent, elle paye un salaire à la personne assistante, engagée pour l’aider.

Quel est le but de la contribution d’assistance ?

La contribution d’assistance aide les personnes avec des problèmes de santé :

  • à pouvoir décider elles-mêmes de leur vie
  • à être responsables pour elles-mêmes.

De cette manière, l’Assurance Invalidité (AI) aide les personnes à rester chez elle. Ainsi elles ne doivent pas aller dans une institution.

Dernière modification 29.11.2022

Début de la page

https://www.bsv.admin.ch/content/bsv/fr/home/assurances-sociales/ueberblick/leichtesprache/iv-ls-rechte-leistungen.html