Associations d'aide aux invalides (art. 74 LAI)

Sur la base de l'art. 74 LAI, l'assurance alloue des aides financières aux organisations faitières de l'aide privée aux invalides actives à l'échelle nationale ou dans une région linguistique. Elle favorise ainsi la réadaptation sociale des personnes handicapées en leur permettant de participer à la vie sociale de manière aussi autonome et responsable que possible. Ces aides financières soutiennent des prestations dans ces domaines : le conseil et l'aide, les cours, ainsi que les campagnes d'information et de relations publiques.

L'OFAS conclut avec les organisations de l'aide privée aux invalides des contrats d'une durée de quatre ans, où sont
indiqués les prestations et leurs qualités correspondantes ainsi que le montant de l'aide financière. L'OFAS vérifie si les prestations sont fournies conformément au contrat en se basant sur les données de prestations transmises annuellement. 

Environ 70 % des subventions servent à payer des activités de conseil et d’aide, des cours destinés directement aux personnes handicapées ou à leurs proches. Le reste des subventions est utilisé pour des prestations indirectes, telles que des campagnes d'information ou de relations publiques.

Dernière modification 21.06.2018

Début de la page