Informations de base

La Suisse dispose d’un système de prévoyance vieillesse solide, basé sur le modèle dit des trois piliers instauré en 1972. Ce système constitue le cœur de la sécurité sociale suisse, aux côtés de l’assurance maladie, accidents, invalidité et chômage. Son but est clair : garantir aux personnes âgées un revenu décent même après l’arrêt de l’activité lucrative. Son organisation et son fonctionnement sont en revanche plus complexes : les trois piliers n’ont par exemple pas la même fonction, ils ne sont pas financés de la même manière et ils sont gérés par des institutions différentes. Il est pourtant essentiel que les assurés comprennent ce système afin de pouvoir planifier au mieux leur retraite et envisager cette phase de la vie avec confiance.

Une brochure de l'OFAS propose donc des informations de base pour mieux appréhender le système suisse de prévoyance vieillesse. L’accent est mis sur le fonctionnement du 1er pilier (AVS), du 2e pilier (prévoyance professionnelle) et dans une moindre mesure du 3e pilier, ainsi que sur la manière dont ces trois piliers se complètent et se combinent pour arriver à un ensemble cohérent et solide qui assure à chacun une retraite digne.

Recherche sur la prévoyance vieillesse

La recherche joue un rôle clé dans le développement de la prévoyance vieillesse. Elle permet d’identifier et d’évaluer précisément les besoins de réforme, d’esquisser des pistes de solution et d’en estimer les effets.

Le Conseil fédéral a adopté le 19 novembre 2014 le message sur la réforme Prévoyance vieillesse 2020.Un important travail de fond a été réalisé dans la perspective de cette réforme afin d’obtenir des données fiables et d’identifier les tenants et les aboutissants de la problématique. Une feuille d’information offre une vue d’ensemble des études et des travaux de recherche réalisés dans ce cadre.

Liens

Dernière modification 15.08.2017

Début de la page