Situation et perspectives financières de l'AI

Situation financière actuelle de l'AI

En 2015, pour la quatrième année consécutive, les dépenses de l’AI ont pu être couvertes en intégralité par les recettes (entre autres grâce aux recettes supplémentaires issues de la contribution spéciale de la Confédération aux intérêts de l’AI et du relèvement de la TVA). Les dépenses, en baisse de 220 millions de francs par rapport à 2008, première année après l’introduction de la RPT, ont également joué un rôle essentiel dans l’obtention d’un résultat d’exploitation positif. L’inversion de la tendance est parfaitement visible dans le graphique. La réduction de la dette, qui est passée de 14 944 à 12 229 millions, a été rendue possible par les excédents enregistrés de 2012 à 2015.

Perspectives financières de l'AI

Selon projections, les dépenses devraient rester stables à long terme, malgré la croissance démographique attendue. Par ailleurs, les recettes augmentent légèrement d’année en année en raison de la croissance économique. On peut donc s’attendre à des excédents annuels de plusieurs centaines de millions de francs même après la fin du financement additionnel. L’AI pourra ainsi finir de rembourser sa dette envers le Fonds AVS au plus tard en 2030.

Effets des nouveaux scénarios démographiques (PDF, 383 kB, 02.11.2016)Effets des nouveaux scénarios démographiques de l’OFS et des nouvelles bases techniques de l’invalidité de l’OFAS sur le financement de l’AVS, de l’AI et du régime des APG

Contact

Dernière modification 08.05.2017

Début de la page