Organisations non gouvernementales (ONG)

La politique de la vieillesse accorde une place importante aux organisations non gouvernementales et aux organismes d'entraide, ainsi qu'à la prévoyance individuelle, au soutien fourni par les proches dans le cadre familial et à l'aide de voisinage.

De nombreuses ONG sont actives dans la politique de la vieillesse. Elles sont en partie subventionnées par l'Etat et remplissent des fonctions spécifiques. En particulier, les ressources de l'AVS permettent à la Confédération de promouvoir l'aide à la vieillesse, ce qu'elle fait moyennant des contrats de prestations avec des institutions privées d'intérêt public actives à l'échelle nationale.

Dans le cadre des contrats de prestations au sens de l'art. 101bis LAVS conclus par l'OFAS, des subventions annuelles d'environ 72 millions de francs, provenant du Fonds AVS, sont versées à des organisations nationales d'aide aux personnes âgées. Une partie substantielle de ces subventions, soit quelque 59 millions de francs, sont attribuées aux sections cantonales par les organisations faitières responsables. Elles permettent de financer les offres locales, telles que cours et prestations de conseil et d'aide aux personnes âgées.

Le Conseil suisse des aînés CSA

Le Conseil suisse des aînés (CSA) est à la fois plate-forme et forum pour les personnes âgées pour des questions de politique de la vieillesse, notamment vis-à-vis de des diverses associations et institutions, des médias et de la société en général. Il est soutenu par des subventions en vertu de l'art. 101bis LAVS dans le cadre d'un contrat de prestations.

Forum Age et migration

Le forum national « Age et migration » s'engage pour améliorer en Suisse la situation socio-sanitaire des personnes âgées issues de la migration.

La Croix-Rouge suisse et d'autres organisations, notamment Caritas ou l'EPER, se penchent sur la question des migrants âgés et ont publié divers rapports et brochures.

Aide et soins à domicile

Beaucoup personnes âgées sont soignées à la maison, souvent par leurs proches. En raison de l'évolution démographique, l'assistance et les soins apportés par des proches aux membres de leur famille seront encore plus importants à l'avenir. Les aidants familiaux et autres intéressés trouvent conseils et soutien auprès d'organisations non gouvernementales qui mettent aussi à leur disposition de précieuses informations sous forme de brochures, études et autres rapports.

Le Conseil fédéral souhaite améliorer les conditions de travail des proches aidants de manière à ce qu'ils puissent effectuer durablement des tâches d'assistance en toute sérénité. Un volet important concerne les mesures permettant de mieux concilier travail et soins aux proches. A cet effet, le Conseil fédéral a approuvé le Plan d'action de soutien et de décharge en faveur des proches aidants, qui découle de son programme global « Santé2020 ». Les mesures prévues seront réalisées en collaboration avec les cantons, les communes et des organisations privées. L'Office fédéral responsable de cette tâche est l'OFSP.

Informations complémentaires

Dernière modification 13.04.2018

Début de la page