Questions intergénérationnelles

L'évolution démographique, où un accroissement continu de l'espérance de vie se combine avec un faible taux de natalité, va entraîner une nette augmentation du nombre de personnes âgées et modifier la répartition des groupes d'âge au sein de la population. D'après les scénarios démographiques actuels, cette tendance va se maintenir ces prochaines décennies, avec les conséquences que cela implique pour la sécurité sociale et la société. Dans ce contexte, les « questions intergénérationnelles » retiennent de plus en plus l'attention du public et des milieux politiques.

L'Office fédéral des assurances sociales s'intéresse aux questions intergénérationnelles

L'Office fédéral des assurances sociales (OFAS) s'y intéresse de très près et prend part au débat en cours. Celui a porté jusqu'ici notamment sur deux grandes questions, celle de l'utilité sociale des relations intergénérationnelles et celle de la notion de politique des générations en Suisse et en Europe.

Deux études commandées par l'OFAS ont comparé divers pays européens sous l'angle de l'institutionnalisation de la politique des générations. Plusieurs questions centrales ont été abordées : qu'entend-on par « politique des générations » ? Une telle politique existe-t-elle déjà en Europe et, le cas échéant, comment s'organise-t-elle ?

Le dossier de la revue Sécurité sociale CHSS 5/2009 est consacré au thème « Des relations entre générations à une politique des générations ». Sorte de bilan intermédiaire, il fournit des pistes pour influer de façon plus ciblée sur l'évolution de la politique des générations.

Informations complémentaires

Dernière modification 18.01.2018

Début de la page