Situation et perspectives financières des allocations pour perte de gain / maternité

Après avoir diminué durant les années 1990, les dépenses ont augmenté en 2005/2006. L’évolution fait suite à la révision de la LAPG du 1.7.2005 (augmentation des prestations en cas de service et introduction de prestations en cas de maternité). Le capital a atteint son point culminant en 1997 avec 5 milliards de francs. Des transferts en faveur de l’AI ont été opérés en 1998 (2,2 milliards de francs) et en 2003 (1,5 milliard de francs). La forte hausse des dépenses enregistrée depuis 2005 a abouti à une baisse du capital depuis 2006. En 2010, celui-ci est tombé au-dessous du seuil légal. Le relèvement du taux de cotisation à 0,5 % (de 2011 à 2015) a permis d’obtenir dès 2011 des excédents de l’ordre de 0,1 à 0,2 milliard de francs.

Dernière modification 17.07.2017

Début de la page