Le système des trois piliers de l'assurance vieillesse, invalidité et survivants

En Suisse, la prévoyance vieillesse, invalidité et survivants repose sur trois piliers : la prévoyance étatique, la prévoyance professionnelle et la prévoyance privée. Ce système permet d’axer de manière optimale la prévoyance sur les besoins des divers groupes de population et de répartir au mieux les risques de financement. Les trois piliers remplissent des missions différentes et sont aussi réglementés différemment. La partie la plus importante de ce système est la prévoyance vieillesse.

Les différents systèmes de financement permettent de répartir les risques financiers. Le modèle des trois piliers est de ce fait plus solide qu’un système de prévoyance basé sur un seul pilier.

Les trois piliers du système de prévoyance vieillesse

1972 - 2022 : 50 ans du principe des trois piliers

Le 3 décembre 1972, le peuple et les cantons ont donné leur accord pour que soit inscrit dans la Constitution fédérale le principe des trois piliers de la prévoyance. À une nette majorité, ils ont également rejeté l’initiative lancée par le Parti du travail (PdT) « pour une véritable retraite populaire ». Cette votation constituait une étape décisive dans le débat sociétal et politique sur des rentes de vieillesse assurant les besoins vitaux, car elle a permis aux partisans du modèle des trois piliers d’en faire le principe de base de la sécurité sociale.

Comment le principe des trois piliers a-t-il pu s’imposer et perdurer jusqu’à aujourd’hui ? L’histoire aurait-elle pu prendre une autre tournure ? Où en sommes-nous aujourd’hui ? Et quels sont les défis des générations futures ?

Dossier de la Sécurité Sociale CHSS

Dernière modification 01.12.2022

Début de la page

https://www.bsv.admin.ch/content/bsv/fr/home/assurances-sociales/ueberblick/dreisaeulensystem.html